Visuel La Longue Dame brune.jpg

Théâtre et chant : Raphaëlle Damilano

 

Musique et chant : Michaël Pothlichet

 

Ecriture et mise en scène : Marie-Noëlle Billard 

Spectacle en création : présentation d’une étape de travail de 30 à 40 minutes. 

Matériel nécessaire : une table, 4 chaises, un canapé (si possible), un pupitre 

Contact : marienoellebillard@gmail.com / 06 60 46 42 29 

 La longue Dame brune 

Pour une longue dame brune, j’ai inventé … 

Une comédienne et un musicien. 

Une comédienne seule en scène, interprète trois femmes qui se racontent, se dévoilent, se questionnent avec les mots des chansons de Barbara. Trois femmes de trois générations pour incarner toutes les émotions de la longue dame brune, au rythme d’une guitare, d’une machine à écrire et de vinyls.

Une chanson cache souvent une histoire, c’est un concentré d’émotions dans un petit espace-temps. Dans ses chansons Barbara sublime un drame personnel, l’inceste. Ses textes graves et oniriques ont marqué la Chanson française et on aime à écouter l’alliance de ces textes et de musiques le plus souvent jazzy.

Derrière ces chansons, il y a avant tout des textes, des textes qui raconte une femme, des femmes. J’ai eu la chance de voir Barbara sur scène et j’ai toujours gardé l’empreinte de cette découverte. J’ai voulu, avec ce spectacle, faire entendre les mots sans la musique, faire émerger la dramaturgie des paroles.

C’est une traversée de vie d’une femme blessée mais aussi une ode à tous les amours.

Marie-Noëlle Billard-Moureau